Post 02/06/2016

  • Contrairement à ce que laisse entendre un avis de Santé Canada diffusé depuis octobre dernier sur ses avertissements en encadré noir (black box warning), le traitement pharmaceutique des enfants aux prises avec un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) diminuerait les risques de suicide à l’adolescence. «Nous croyons que l’application de cet avis par les professionnels de la santé pourrait entraîner une hausse des suicides chez ces jeunes, ce qui est contraire à l’effet souhaité», mentionne Alain Lesage, premier auteur d’une lettre publiée récemment sur le site de la revue britannique The Lancet Psychiatry.

    tags: médicaments tdah www.tdah.ca

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Share