L’orthopédagogie pour se réconcilier…

L’enseignement de masse a sans conteste participé à la démocratisation du savoir et a permis la scolarisation des enfants dans des situations parfois anachroniques d’équipement, de personnel enseignant, notamment dans les pays jeunes à démographie galopante et où l’illettrisme devait être combattu à tout prix.

Le droit à la scolarisation avec cet aspect quantitatif n’a cependant jamais occulté l’aspect qualitatif avec la réflexion sur l’efficacité de l’apprentissage et la mise en oeuvre d’alternantives structurelles et pédagogiques. Les cohortes d’écoliers, de collégiens et de lycéens apprennent-ils tous au même rythme et avec la même efficacité ?

boutonlirearticle

Share