Lire pour contrer le décrochage scolaire

Les difficultés en lecture, en écriture et en mathématiques dès la première année du primaire sont un indicateur de risque de décrochage scolaire au secondaire. C’est ce qui ressort de l’étude réalisée par des chercheurs du Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES) de l’Université de Montréal et rendue publique récemment par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

boutonlirearticle

Share