L’hyperactivité chez l’enfant trop souvent ignorée

Nombre de médecins passent à côté de ce syndrome synonyme de souffrance. Un enfant hyperactif est diagnostiqué trente mois en moyenne après l’apparition de ses premières difficultés. Dans ce laps de temps, sa souffrance scolaire et familiale aura empiré. Il aura sans doute redoublé ou été exclu d’une école impuissante à le canaliser. Il aura rencontré les mouvements de rejet de ses instituteurs et de ses camarades. Ses parents, eux, auront frappé à bien des portes de psychologues ou de pédopsychiatres, sans que son mal n’ait été nommé.
boutonlirearticle

Share