Les stéréotypes filles-garçons fleurissent…

Les stéréotypes de genre s’imposent dès la crèche. Tel est le constat révélé par le rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas), remis jeudi dernier à Najat Vallaud-Belkacem, la ministre du droit des femmes.

Dans cette étude consacrée à l’égalité des filles et des garçons dans les modes d’accueil de la petite enfance, les inspecteurs généraux Brigitte Grésy et Philippe Georges analysent la dissymétrie dans la socialisation des petits garçons et des fillettes de zéro à trois ans. Ils reviennent aussi sur les expérimentations qui ont déjà eu lieu dans certaines crèches et encouragent un effort de sensibilisation des professionnels et des parents pour favoriser l’égalité.

boutonlirearticle

Share