Les parents-rois ne règnent pas, mais dérangent

Ils ne représentent pas la majorité, mais ils sont là. Ils interfèrent, ils argumentent, ils défendent leurs enfants en toute occasion. Les parents-rois sont un casse-tête pour les enseignants, qui doivent mener leur classe malgré les remontrances de ces adultes qui semblent vouloir gérer le quotidien scolaire de leurs rejetons à la place des pédagogues. Dans les cas extrêmes, la violence verbale et même physique se met de la partie.

boutonlirearticle

Share