La science et les jeunes Une passion qui s’éteint avec le temps

Seulement 40,2% des élèves envisageraient pourtant des études en science et encore moins, 36,8% d’en faire leur carrière. « Plus les jeunes avancent et ont des cours de science, plus leur intérêt décroit pour cette matière. Il y a quelque chose à l’école qui ne fonctionne pas », soutient même Patrice Potvin, co-titulaire de la Chaire de recherche sur l’intérêt des jeunes à l’égard des sciences et de la technologie (CRIJEST).

boutonlirearticle

Share