Intervenir auprès des élèves à risque de décrochage…

Des équipes de chercheurs québécois ont étudié le décrochage scolaire, celles de Laurier Fortin (Université de Sherbrooke) et de Michel Janosz (Université de Montréal) ont ainsi contribué à décrire ce qui pousse un jeune à quitter l’école ou à y rester, en dépit du risque. Janosz rapportait déjà, en 1997, que tous les jeunes ne répondent pas de la même façon aux facteurs de risque de décrochage scolaire et qu’il est donc fondamental d’identifier et de se soucier dans les interventions mises en place auprès d’eux des différentes caractéristiques des élèves.

boutondocument

Share