Et si on misait sur comment apprendre plutôt que quoi apprendre?

C’est la veille de l’examen d’histoire et l’élève du secondaire commence tout juste son étude. Le surligneur à la main, il parcourt son manuel en l’annotant ici et là. Il prend soin de relire les passages qui semblent les plus importants et reste debout une bonne partie de la nuit. Il espère ainsi atteindre une compréhension suffisante de la matière lui permettant de bien performer à l’examen.

boutonpageweb

Share