Enseigner à un grand groupe sans…

Les amphis universitaires comptent plusieurs centaines de places. Tout enseignant ou chargé de cours a donc en tête cette question : comment ne pas endormir les étudiants avec mon enseignement ? La question est d’autant plus difficile en 2013 que les cours magistraux n’ont pas beaucoup la cote dans les médias. Même à Thot Cursus, il nous arrive parfois de casser du sucre sur le dos de cette méthode pédagogique, même si, selon notre bonne habitude, nous nous faisons aussi l’écho de méthodes visant à l’améliorer.

Car nous ne « détestons » pas le cours magistral, nous avons juste envie de le dynamiser. Surtout lorsqu’on réalise que voici plus de 30 ans, des études soulignaient déjà que l’attention des étudiants est bien plus courte qu’on ne pourrait le croire. Quand on sait que l’esprit des étudiants vagabonde après 25 minutes, on ne peut plus faire comme si ils allaient être attentifs pendant une heure ou deux.

boutoninfo

Share