Conditions de la petite enfance et préparation…

Au Québec, on estime qu’entre 25% et 35% des enfants sont
vulnérables sur le plan physique, cognitif ou socioaffectif
lors de l’entrée à l’école (Agence de la santé et des services
sociaux de Montréal, 2008; Desrosiers, Tétreault et Boivin, 2012).
Ces pourcentages sont préoccupants car il a été démontré que
les enfants moins prêts à entrer à l’école sont plus susceptibles
d’éprouver des problèmes de santé ou des difficultés d’adaptation
sociale et scolaire ultérieures (Desrosiers, Tétreault et Boivin,
2012; Forget-Dubois et autres, 2007; Kershaw et autres, 2010;
Lemelin et autres, 2007; McCain, Mustard et Shanker, 2007).

boutondocument

Share